Consommer autrement : quelques petits gestes à adopter sans efforts

Depuis 50 ans, la consommation s’est imposée dans nos modes de vie. Au-delà des besoins vitaux comme se nourrir, se loger et se vêtir, on peut aujourd’hui tout vendre et tout acheter. Pourtant, aujourd’hui, la surconsommation atteint ses limites : face à une planète en danger de plus en plus de personnes se mobilisent pour repenser la consommation, la rendre durable, éthique ou encore responsable. Transformer ses habitudes et les harmoniser avec nos idéaux, c’est simple et possible. Comment agir pour mieux consommer ? Voici quelques exemples de consommation facile à mettre en place et utiles pour la planète et la société.

La consommation responsable, c’est quoi ?

À l’opposé d’une consommation sans conscience et irresponsable, la consommation responsable commence à faire parler d’elle. Son émergence vient tout droit de phénomènes comme l’urgence climatique, la déforestation, l’obsolescence programmée, les catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes et puissantes. Il est devenu impossible de ne plus voir les choses en face : il y a une urgence à changer nos modes de consommation. La première mission d’une consommation plus durable est de faire prendre conscience aux consommateurs de la réalité des modes de productions des produits de consommation courants. Où sont-ils fabriqués ? Comment ? Par qui ? La réponse à ces questions est en général un premier électrochoc qui, en suscitant l’empathie, créent les premiers temps du changement.

Les gestes simples à adopter pour mieux consommer

Agir au quotidien est bien plus efficace que de s’imposer des défis difficiles à dépasser. La liste des petits gestes qui peuvent avoir un effet durable est longue : 

  • acheter des légumes de saison,
  • faire ses courses dans des magasins de consommation biologique ou locale,
  • opter pour les vêtements de seconde main,
  • remplacer le jetable par des objets durables (boite à goûter en bambou, gourde en inox ou en verre),
  • acheter des jouets en bois,
  • choisir des cosmétiques biologiques non testés sur les animaux.

C’est la somme des petites actions que chacun mène individuellement qui permettra d’inverser la tendance. Il est encore temps d’agir et de montrer l’exemple à nos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋