Que faut-il penser du prénom Clitorine ? (fake ou pas ?)

Le prénom clitorine est devenu un sujet de vifs débats qui se ravivent de plus en plus depuis plus d’une dizaine d’années maintenant. L’existence de Clitorine a été ainsi depuis plusieurs années remise en cause par plusieurs, pour qui elle ne serait qu’une légende urbaine. Que signifie Clitorine? N’est-ce qu’une légende urbaine ? Est-ce possible qu’il existe une personne ainsi prénommée ? Et est-ce possible que l’on donner ce prénom à sa fille ? Voici autant de préoccupations auxquelles nous essaierons de répondre dans cet article.

Pour information, l’article reprend les grandes lignes de l’article du blog Pour Ma Fille qui se nomme : Le prénom Clitorine est-il une légende urbaine ?

La signification du prénom Clitorine

Le prénom Clitorine est issu du grec ancien « kleitoris » qui signifie « petite colline ».

Cependant, le plus connu, est que le prénom Clitorine serait dérivé de l’organe génital nommé clitoris, qu’on retrouve chez la femme.

En 2009, des jumelles belges de Charleroi (Hainaut) ont échappé de justesse aux doux prénoms de Vagina et de Clitorine à cause de la popularité du prénom Clitorine.

Les recherches ont montré que le prénom Clitorine n’a jamais été attribué par un parent à son enfant. Ne serait-ce qu’une légende ?

Clitorine est-il une légende urbaine ?

A priori, le prénom Clitorine n’existe pas. Elle n’a qu’une valeur sûre pour converser sur les prénoms ; une légende qui aurait une fonction sociale.

En effet, Clitorine est une légende d’après laquelle des parents auraient prénommé leur fille Clitorine, en référence au clitoris. Légende urbaine puisqu’aucun enfant en France ne serait prénommé ainsi. Bien que ce cas soit souvent cité pour illustrer un prétendu laxisme dans le contrôle de l’attribution des prénoms, il semble ne pas exister sauf en fiction.

Évidemment, si cette rumeur laisse croire que ce prénom existe vraiment, c’est parce que celle-ci à été bien alimentée par les médias qui continuent encore de la relayer massivement.

Ceux-ci en soutenant l’existence de clitorine s’appuient suis l’œuvre intitulé Anti-guide de prénoms paru en novembre 2016. Or, dans celui-ci, les auteurs ironisent sur les Clitorine believer, soit le «Petit nom donné à ceux qui connaissent quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît une Clitorine et qui, surtout, y croient.»; et émettent de sérieux doutes sur le fait qu’une personne ait pu s’appeler Clitorine. Il y a autant de preuves de l’existence de Clitorine, que de preuves de celle du yét», lit-on dans cet ouvrage.

Ainsi, si le prénom clitorine existe alors c’est seulement dans les fictions telles que dans le Grand Cactus, une émission de RTBF, le duo de personnages composé de Clitorine et Jessica ; et aussi dans la BD intitulée Clitorine et masturbin…

Clitorine, existe-t-il réellement ?

La question que plusieurs se posent est certainement de savoir s’il existe ne serait-ce qu’une personne qui porte ce prénom ou en a donné à sa fille ? Il est clair que la réponse n’est pas forcément évidente. A priori, personne ne porte le prénom Clitorine. En réalité, aucune Clitorine n’existe dans les listes électorales parisiennes, qui comptent pourtant plus de 1,3 millions d’électeurs avec plusieurs différents prénoms. Rien non plus du côté du fichier des décès (28 millions de personnes), de la jurisprudence ou des sites de généalogie contributive.

Dans la base de données de l’INSEE qui recense depuis 1900, les prénoms attribués aux enfants nés en France, il n’y a également aucune trace d’une certaine Clitorine. Cependant, cette base de données n’est pas assez fiable en raison des conditions qui gouvernent celle-ci :

Pour être recensé, un prénom doit être attribué au minium à 20 personnes de sexe féminin et/ou masculin ; Ou, le prénom doit être donné à au moins 3 enfants sur une année précise peu importe le sexe.

La seule chose qui est sûr c’est que moins de 20 personnes en France portent possiblement ce prénom. La Clitorine de Kev Adams semble nous ôter le doute. En effet, lors d’un spectacle de l’humoriste Kev Adams sur les noms atypiques, en demandant aux membres de l’assistance de se manifester s’ils étaient dans ce cas, tombe sur une jeune fille déclarant s’appeler Clitorine. Une farce ou pas ? Cela reste un mystère.

Peut-on donner ce nom à sa fille ?

En théorie, il est bien possible qu’un parent donne le prénom Clitorine à son enfant, même si les choses ne sont pas évidentes. Il n’existe pas de liste de prénoms autorisés.

En effet, depuis 1993, en France, l’officier d’état-civil ne peut plus refuser le prénom choisi par les parents. Cela peut être le cas si seulement l’officier d’état-civil estime que le prénom peut nuire aux intérêts de l’enfant.

Également, dans les conditions requises, une personne majeure peut demander à changer son prénom.

La conclusion de l’article

Comme beaucoup d’autres prénoms loufoques ou saugrenus, le prénom Clitorine cité très souvent dans l’imaginaire collectif, faisant office de légende urbaine, reste un véritable mystère dans la réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋